Le chant du string

-

(commande Théâtre de la Tête Noire pour cabaret)

-

Je dois ma naissance
Aux chaleurs tropicales
Je fais corps à la danse
Depuis plus d’un bail

Mes origines sont lointaines
Mais qu’importe l’histoire
Aujourd’hui c’est moi qui règne
Sur tous les territoires

Je suis le minimum
Prélude au maximum
Un coquin petit rien
Qui zèbre les reins
Un delta majuscule
En toile minuscule
Et dés que je fredonne
Ça rend dingues les hommes

Je suis pièce de choix
Quand on me porte unique
Pas de froufrous de soie
Mais vertige élastique

J’aime aussi les parures
Et me faire complice
Partager les cambrures
Redoubler de malice

Refrain

Sous les pantalons
Je ne laisse pas de traces
Sauf si on se baisse
Et que la taille est basse

Oui je reste discret
J’ai la corde sensible
Car mes charmes, mon succès
Ne tiennent qu’à un fil