On dormira quand on sera mort

On dormira quand on sera mort(extrait)

La nuit glisse trop ce soir. Je ne reconnais pas la route. Les lumières sont sales, le jaune fuit, le bleu coule. Idées noires et trottoir fuyant. Tâches dans les yeux. Cernes dans le sang. On dirait qu’on recule. Tu le sais que les morts reviennent. Le temps des morts, suspendu aux lèvres glacées et murmurantes… la liberté ou le gouffre. Tu le sais et tu n’arrives à dormir. Combien de temps nous reste t’il ? Izia. Si on me demande je m’appelle Izia. J’habite de l’autre côté de la lumière.

Ce texte qui a été diffusé sur France Culture existe aussi dans une version théâtre

Cliquez ici pour écouter

Réalisation : Laure Egoroff avec Léo Reynaud, Yoann Piquet, Julie Fonroget, Anne-Sophie Picard, Myriam Ajar, Blanche Cluzet, Priscille Cuche, Marjorie de Larquier, Eric Forterre, Leila Lemaire, Nathanaël Frérot, Xavier-Valery Gauthier, Capucine Lespinas, David Migeot, Agnès Proust

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 × = douze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>